Top départ du festival Ici et Demain

Publié le par Alice

Le festival est lancé, en grande pompe. En première partie : un discours. Suivi d'un concert pop folk orchestré par les gagnants de Paris Jeune Talent 2009 : You and You. Et pour finir, le buffet...  you-an-you.JPG

"Paris est artistique", Anne Hidalgo -première ajointe au maire- donne le ton, et répète que le festival "ouvre des portes aux étudiants". Tous les organisateurs s'accordent à dire que ce festival est une opportunité d'être reconnu professionnellement et d'accéder à des salles parisiennes prestigieuses. La soirée d'ouverture nous le confirme et rereconfirme : ça va déchirer !


"J'espère que ça va être un vrai bordel" s'emballe Jean-Michel Ribes -auteur, metteur en scène, directeur du théâtre du rond-point, et parrain du festival- En effet, les organisateurs de ce festival ne cachent pas leur enthousiasme. Didier Guillot -adjoint au maire chargé de la vie étudiante- dit être "très heureux d'ouvrir ce festival". Il peut l'être, car depuis 2004 le festival prend de plus en plus d'ampleur. La 7ème édition du festival montre le bout de son nez, et celle-là est synonyme de nouveautés. Notamment, la volonté d'aller à la rencontre du public se fait plus intense. Les performances en témoignent, avec notamment La cerise sur le gâteau et d'autres que vous pourrez consulter sur le site de Contrepoint ou du festival. Mais encore, La mairie de Paris joue les DJ. Elle a eu l'idée de mixer deux festivals : Paris Jeunes Talents et Ici et Demain. A cette occasion, Ici et Demain recevra trois lauréats 2009 de Paris Jeunes Talents, qui apparaitront durant les festivités (You and You le 3 mars lors de la cérémonie d'ouverture d'Ici et demain, au théâtre Silvia Monfort, This is The Hello Monster le 4 mars à un concert aux Trois Baudets et le film de Julien Beaunay  E.S.P.R.I.T. le 10 mars au Forum des Images.)


Ces lauréats, qui font maintenant partis du jury, reçoivent non pas un prix à proprement parlé, ni une petite statuette comme aux Césars. Non rien de tout ça, mais plutôt une notoriété acquise grâce au festival, sans parler des opportunités qui font rêver... Bien que différente de la récompense reçue lors du festival Paris Jeunes Talents, une fierté se dégage par rapport à la grandeur de la sélection ; en question de quantité puis de qualité - les candidats peuvent aussi bien etre de simples amatteurs que des professionnels-. D'ailleurs, le chanteur de You&You exprime sa joie quant au prix du festival : "depuis qu'on a gagné, nous avons pu enregistrer pour une valeur de 6 000€, chose que nous n'aurions jamais pu faire sans l'aide de la Mairie, nous les remercions..."
  Mais surtout, il nous explique que cette récompense est "le top pour la mise en avant du groupe", et que grace à cet univers mélangé de  fait repéré par des personnes du métier"
  
 La cocotte minute est en marche

Il faut dire que les organisateurs en ont bavé pour sélectionner les projets. De 2004 à 2010, le nombre de candidatures est passé de 100 à 630 : "ce qui explose les records" lance Thomas Rogé -directeur de la Maison des Initiatives Étudiantes- De ce fait la sélection a été plus rude que ces dernières années, car 43 projets ont été retenus. D'autant plus qu'il est impossible de prolonger la durée du festival pour ratifier plus de projets, car le budget ne le permettrait pas et la qualité du festival serait altérée à cause d'une organisation plus conséquente à gérer. Au niveau des candidatures, il n'y a pas d'étudiants ERASMUS qui se présentent, ou très peur, mais quelques unes viennent d'étudiants étrangers, surtout d'Amérique de sud ou encore d'Asie. Ce sont en partie des étudiants en doctorat ou en master qui postulent. Cependant, un léger regret se manifeste, car la campagne des élections régionales se déroulent au même moment. Mais le bouillonnement de ce festival se fait de plus en plus ressentir.

Les temps forts qu'on attend au tournan : la soirée courts métrages le 10 mars au Forum des Images, où 11 projections représenteront tous les genres. De la fiction à l'animation, en passant par le cinéma expérimental (reservation obligatoire au 01 49 96 65 30 ou sur mie@paris.fr). Pour finir le festival en beauté, la 4ème nuit de la création étudiante, le 18 mars de 19h à minuit, à l'Espace Pierre Cardin. Au programme de cette soirée artistique : Soyons dup', L'école Duperré qui aura carte blanche, une exposition/performance de Dashane Characters, et la dernière : Rita. A 21h, le concert de We are evergreen, jouera du Toy Pop pour clôturé l'évènement (reservation obligatoire sur le site IcietDemain.
 
 Voilà, c'est parti pour le festival Ici et Demain ! Dans deux semaines, on dira : Voilààà c'est fini. Et comme dit si bien Christophe Girard -adjoint au maire chargé de la culture- : " Bonne chance à cette 7ème édition, 7ème art, 7ème ciel !"




Article écrit par : Lorna & Alice

Publié dans Exposition

Commenter cet article